Abdel Rahman EL BACHA

Abdel Rahman EL BACHA, né à Beyrouth, arrive très tôt en France, où il se perfectionne dès l’âge de 16 ans dans la classe de Pierre Sancan au CNSM de Paris. Il en sort avec quatre premiers prix (piano, musique de chambre, harmonie et contrepoint). Depuis l’éclatante révélation de son talent au Concours Reine Élisabeth de Belgique en 1978, qu’il remporte à l’unanimité, et après un temps d’arrêt qu’il consacre à développer son répertoire, il se produit dans les salles les plus prestigieuses d’Europe et du monde. Il joue avec des orchestres tels que le Philharmonique de Berlin, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique royal et le NHK de Tokyo. Depuis son premier disque consacré aux premières œuvres de Prokofiev, qui a obtenu le Grand Prix de l’Académie Charles Cros, il a enregistré de nombreux disques consacrés à Bach, Chopin, Schubert, Schumann, Ravel, chez Forlane, Fuga Libera, Triton et Mirare. Parmi ses récents enregistrements, chez Octavia Records (Japon) l’intégrale de l’œuvre pour piano de Ravel et les 2 livres du Clavier bien tempéré de Bach, et chez Mirare (France) une deuxième intégrale des 32 sonates de Beethoven. Abdel Rahman El Bacha est également compositeur, ses œuvres sont à présent éditées aux Éditions Delatour. – Abdel Rahman El Bacha possède depuis 1981 la double nationalité franco-libanaise. En 1998, le ministre de la Culture de la République française lui a décerné le titre de Chevalier des Arts et des Lettres et en 2002, le président de la République libanaise lui a remis la Médaille de l’Ordre du mérite, la plus haute décoration de son pays natal.