Kotaro FUKUMA

Kotaro FUKUMA, 1er Prix à 20 ans du Concours de Cleveland, se produit sur de nombreuses scènes parmi les plus prestigieuses : au Carnegie Hall et au Lincoln Center à New York, au Wigmore Hall à Londres, à la Philharmonie et au Konzerthaus à Berlin, au Gewandhaus à Leipzig, Salle Olivier Messiaen à Paris, au Grand Auditorium national à Madrid, au Victoria Hall à Genève, ainsi qu’au Japon (Suntory Hall et Opéra City de Tokyo). Il joue également avec des orchestres de premier plan tels que l’Orchestre de Cleveland, l’Orchestre Symphonique de la Radio finlandaise, l’Orchestre Philharmonique de Dresde, l’Orchestre National d’Île-de-France, l’Orchestre Philharmonique Royal de Galice, l’Orchestre Symphonique du Brésil et le Nouvel Orchestre Philharmonique du Japon, sous la direction de chefs tels que Rafaël Frühbeck de Burgos, Hannu Lintu, François-Xavier Roth, Jahja Ling et Kazuki Yamada. Parmi ses projets dans la saison 2016-2017, on peut noter des récitals, à la fois en France (Rouen, Cluses, Lyon, Paris, Nohant, Villefranche-sur-Mer, Biarritz), en Allemagne (Schloss Elmau, Berlin, Hambourg), au Danemark, au Japon (Tokyo, Osaka) mais aussi des concerts avec le Georgisches Kammer- orchester en Allemagne (Concerto n° 2 de James MacMillan, sous la direction de Mikhail Gerts). Ses enregistrements (dix à ce jour) ont tous été salués par la critique ; les derniers en date, parus chez Denon/Hortus, sont consacrés à la musique russe (« Dumka », 2014), Chopin (« Autour des ballades », 2015) et au thème de l’eau (« Sing to water », 2016). Début 2016 est également sorti, chez Denon, son disque Mozart (Concerto n°9)/ Schumann avec le Yokohama Sinfonietta, sous la direction de Kazuki Yamada. Élève de Bruno Rigutto et Marie-Françoise Bucquet au CNSM de Paris, puis de Klaus Hellwig à Berlin, Kotaro Fukuma a également étudié à l’Académie du Lac de Côme. Il a de plus bénéficié des conseils de maîtres illustres tels que Leon Fleisher, Alicia de Larrocha, Maria João Pires et Aldo Ciccolini.